L’huile essentielle de Niaouli en dermo-cosmétique naturelle, quels usages?

L’huile essentielle de niaouli CT cinéole, Melaleuca quinquenervia CT cinéole, est une huile essentielle peu chère, elle contient beaucoup de molécules intéressantes.

Sa composition complexe et variée associant l’eucalyptol à des alcools terpéniques, à des monoterpènes et à des sesquiterpénols; lui confère de nombreuses propriétés.

Au niveau cutané c’est une huile bien tolérée, souvent mieux que l’huile essentielle de Tea tree, fréquemment citée pour les affections cutanées.

Quelles sont les propriétés de l’huile essentielle de Niaouli?

Historiquement, les mineurs de charbon avaient l’habitude de s’enduire le visage de goménol®, ainsi ils étaient protégés des infections grippales.

Le nom de Goménol® est une marque déposée par la famille Prévert, qui a fondé un laboratoire pour l’exploitation industrielle de l’essence de Niaouli au XIX° siècle.

Des médicaments à base de Goménol® sont encore commercialisés aujourd’hui.

Les mélanésiens utilisaient l’écorce du Niaouli pour désinfecter et apaiser les brûlures et les démangeaisons diverses sous forme de bain, ou simplement sous forme de pansement d’écorce.

Les feuilles de Niaouli froissées, étaient frictionnées pour diminuer les œdèmes, et sur les petites plaies, les feuilles étaient mâchées et appliquées en cataplasme.

L’essence de Niaouli est réputée pour ses nombreuses propriétés dont une propriété cicatrisante intéressante pour la peau.

Ces utilisations nous montrent l’importance que peut avoir cette huile essentielle dans notre quotidien.

Que peut apporter l’huile essentielle de Niaouli en dermo-cosmétique?

L’huile essentielle de Niaouli peut aider à l’amélioration des problèmes de peaux.

En effet plusieurs études scientifiques ont montré le côté apaisant sur la peau de l’huile essentielle de Niaouli.

Elle est également réparatrice et régénérante.

Elle permet, dans certains cas d’agressions extérieures, comme les rayons par exemple, de maintenir la peau en bon état, elle est protectrice cutanée.

Enfin elle est assainissante pour la peau.

Elle a donc toute sa place dans en dermo-cosmétique, c’est une huile essentielle dynamisante.

Quelles sont les précautions d’emploi de l’huile essentielle de Niaouli par voie cutanée?

Cette huile essentielle, contenant du 1.8 cinéole, est déconseillée chez l’enfant de moins de 30 mois.

De même chez les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans il est déconseillé de l’utiliser sur le visage et le cou.

Elle est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante et chez toute personne ayant des antécédents de convulsions ou d’épilepsie.

Elle contient du viridiflorol, il est donc conseillé d’être prudent en cas d’antécédents de pathologies hormono-dépendantes.

Bien sûr pour l’usage des huiles essentielles sur la peau, on se réfère à l’article pourquoi et comment diluer les huiles essentielles et au tableau de dilution.

Et les autres chémotypes?

Des études ont été menées pour recenser les chémotypes des Niaouli en Australie, en Nouvelle-Calédonie et à Madagascar.

Plusieurs chémotypes ont été recensés:

  • Cinéole
  • Viridiflorol
  • E-nérolidol
  • Terpinène

Le chémotype majoritaire rencensé dans ces études est celui à cinéole.

Ces études n’ont pas permis de déterminer de critères précis déterminant la variation de chémotypes.

Les chémotypes à viridiflorol et à trans-nérolidol sont intéressants, ces huiles essentielles se distinguent très nettement par l’odeur du chémotype à cinéole.

Ces chémotypes commencent à être recherchés en parfumerie pour leur odeur spécifique.

Des études sur leurs propriétés ont été réalisées et démontrent leur intérêt, notamment du chémotype trans-nérolidol, pour le vieillissement cutané.

Et en cas de doute ou de question, n’hésitez pas à nous interroger!

Bien sûr vos commentaires sont les bienvenus.

Bibliographie:

Ireland B.F. et al., Chemical variation in the leaf essential oil of Melaleuca quinquenervia Cav. S.T. Blake, Biochemical Systematics and Ecology 30, 2002, 457-470

Trilles B.L. et al., Occurence of various chemotypes in niaouli [Melaleuca quinquenervia (Cav.) S.T. Blake] essential oil from New Caledonia, Flavour Fragr. J., 2006, 21: 677-682 

Tisserand et al., Essential oil safety, Second edition, Churchill Livingstone, Elsevier, 2014

Faucon M., Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, les Huiles Essentielles, 3° édition, Sang de la Terre, Deuxième trimestre 2017

Ramanoelina P.A.R. et al., Main industrial Niaouli (Melaleuca quinquenervia) Oil Chemotype productions from Madagascar, Journal of Essential Oil Research, 2008, Vol.20, May/June

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.